vendredi 16 janvier 2015

Le Speedrun et le Tool-Assisted Speedrun pour les non-initiés : Pourquoi font-il ça, tabernacle ?

 
Run for the record, push it to the limit ! Benny Hill Speedrun ! (source du gif)
Bonjour à tous !

Nous revenons aujourd'hui autour du sujet du Speedrun et du Tool-Assisted Speedrun (TAS), deux pratiques satellites du jeu vidéo que j'ai introduites dans ce premier article.
Mais, après toutes ces explications, je sais que des questions demeurent : pour quoi faire tout ça ? Même si je sais ce que c'est, quel est le but ? Est-ce que ça va plus loin que le simple "jeu" ?

C'est bien beau tout ça : mais à quoi ça sert ? Quel intérêt ?

Quand je parle de Speedrun autour de moi, je constate plusieurs réactions (que je réduis, je sais, c'est pas terrible-terrible) :

- ceux qui ne connaissent pas ou jouent un peu au jeux vidéo disent : "Mais c'est nul, un jeu, c'est fait être vécu à fond, pas terminé rapidement !"
- ceux qui jouent, mais n'ont vu que de très loin le Speedrun, affirment soit "Ils s'épuisent pour rien, c'est inutile ce qu'ils font !" ou bien "Mais ce n'est pas un sport ça, qu'ils aillent faire autre chose, j'sais pas..."
- ceux qui commencent à découvrir le Speedrun s'insurgent : "Mais le TAS c'est cheaté ! Il fait des trucs impossibles, c'est n'importe quoi, c'est de la triche !"

Je vais prendre ces réactions pas à pas pour bien expliquer.
Concernant le distinction TAS / Speedrun, si elle est évidente aujourd'hui, elle n'allait pas toujours de soi. Pendant plusieurs années, le terme "Tool-Assisted Speedrun" n'était pas compris et, souvent, des personnes se sont senties trompées : ils ont vu un TAS en pensant que c'était possible, manette en main. Ils ont essayé, en vain, puisque cela requiert une précision frame par frame, image par image ! Ils se sont énervés : c'est triché, c'est impossible !

Même si vous ne connaissez pas le jeu, ce TAS ci-dessous vous impressionnera !

 Attends : on voit rien au début, il fait des sauts fous-fous ? Ah, oui, c'est un TAS ! BLJ FEST !!

Il faut bien rétablir les choses : le TAS est différent du Speedrun et, depuis quelques années, cette différence est désormais admise. Un TAS est signalé en début de vidéo par un petit texte : "This video is a Tool-Assisted Speedrun". Vous aurez aussi le nombre de"re-records", c'est à dire le nombre de fois où les TASers (ceux qui font du TAS) sont revenus en arrière pour refaire leurs inputs (suites de touches).
Le TAS est ainsi différent du Speedrun par le but de réduire tout aléatoire et toute action humaine. C'est, normalement, une partie absolument parfaite, l'horizon indépassable. Mais la recherche permet de trouver d'autres failles, d'autres glitches et d'améliorer les chronos.
Ceci était pour la troisième réaction : le TAS n'est pas triché.

Je vais venir à la première réaction. Si les personnes pensent que les joueurs ne profitent pas du jeu et font un mauvais usage du jeu, c'est qu'eux-mêmes jouent peu. En effet, ceux qui jouent savent qu'on ne peut absolument pas avoir une telle maîtrise du jeu si on ne le connaît pas.
Le plus souvent, un runner va se lancer dans le Speedrun ou le TAS sur un jeu qui l'a marqué et sur lequel il a passé énormément de temps. Après avoir épluché tout ce qu'il pouvait faire, il se fixe de nouveaux objectifs.
En fait, un jeu donne un objectif admis de tous : terminer le jeu en prenant du plaisir. Mais cette notion de "plaisir" dépend du joueur : certains s'amusent sur des types de jeux précis, d'autres en jouant un peu de temps en temps, d'autres, aussi, en dépassant des objectifs qu'ils se sont eux-mêmes fixés. Les succès, trophées ou "achievements" permettent aux développeurs de jeux vidéo d'anticiper ces objectifs que les joueurs pourraient se fixer avec des récompenses minimes.
Un runner va se lancer dans le défi de finir le jeu rapidement dans l'objectif de réaliser une performance, de battre un record.
Donc, non, les personnes ne sont pas à jouer sans profiter du jeu. Au contraire, ils ont un tel amour des jeux qu'ils les poussent dans leurs derniers retranchements.

Aujourd'hui, avec l'essor de Twitch et l'explosion de ces pratiques qui sont partagées et vécues par plus de monde, le Speedrun et le TAS évoluent très rapidement : on n'a presque pas le temps de voir la charge de travail fournie et le nombre incalculable d'heures passées devant le jeu pour le tordre. C'est pour quoi, quelques mois après sa sortie, Dark Souls 2 a été plié en un peu plus d'un quart d'heures par des glitches qui ouvrent le jeu. Certains se sont insurgés : "Mais ces gens n'ont rien compris !" ou bien "Quoi mais le jeu se finit qu'en un quart d'heures ?"

 Grâce à l'affichage des pressions de touches (inputs), vous verrez que ce n'est pas évident ;)

Non : les joueurs ont adoré Dark Souls 2 qui prend plusieurs dizaines d'heures pour arriver au bout. Mais, comme je l'ai expliqué dans le cas de Super Metroid, le jeu a été réalisé de sorte qu'il donne envie au joueur de le faire dans le sens le plus efficace possible. Le gameplay donne envie d'aller plus vite pour gagner en sécurité et éviter la mort, qui est très punitive dans ce jeu. Il conduit à faire des stratégies pour éviter les pièges. Il invite à le tordre, tout simplement.


J'ai choisi de parler de la deuxième réaction en dernier parce que ça me permet de passer à la partie suivante, à savoir est-ce que ces pratiques sont sportives.
Avant, concernant l'utilité d'une telle pratique, entendons-nous là-dessus : ça ne sert à rien. Toutefois, à quoi sert d'avoir quelqu'un qui réalise une performance impressionnante au cent mètres ?
C'est pour le plaisir : le plaisir de dépassement pour l'acteur, le plaisir de voir et de participer à la performance pour les spectateurs.
Rien ne sert de parler d'utilité : si nous commençons là-dedans, nous pouvons évoquer l'inutilité de tout un tas d'actions, et ce n'est pas le propos.
Sachez que tout est chapeauté sous l'angle du divertissement !

Ainsi, je vous souhaite une excellente journée et vous donne rendez-vous très prochainement pour la dernière partie de ce guide pour les non-initiés !

Je parlais de Metroid et de jeu tordu, fini de manière impressionnante... Voici un TAS ;)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Une réaction ? Un commentaire particulier ? Faîtes-moi savoir : partagez !